Accueil » Travaux » Les secrets d’une chaudière bien entretenue

Les secrets d’une chaudière bien entretenue

Bon nombre d’études confirment que la facture d’électricité revient à 9% du budget d’un foyer. En moyenne, le chauffage vaut jusqu’à 1 611 euros par an selon les enquêtes effectuées chez les particuliers.

Pour réaliser des économies d’énergie, il est important de bien entretenir ces équipements. Pour les mener à bien, il est fortement préconisé de faire appel à un spécialiste.

Informations pratiques sur l’entretien d’une chaudière

Depuis 2009, l’État impose aux particuliers de réaliser l’entretien de chaudière dont la puissance se situe entre 4 et 400 kilowatts au moins une fois par an. L’occupant peut choisir l’expert chauffagiste qui lui convient.

Le professionnel se charge de la vérification de l’état général de l’appareil, mais également de procéder à son réglage et à son nettoyage. Au sujet de ce dernier, l’opération tourne surtout autour de la technologie de la chaudière.

Dans la majorité des cas, le technicien se focalise sur le nettoyage du cendrier, du bruleur, de la chambre de combustion et de la coupe tirage.

Il est ensuite nécessaire de purger le radiateur ou le circuit de chauffage pour éliminer l’air dans l’installation. Pour ce faire, le professionnel se dote des gants afin de se mettre à couvert de l’eau chaude, d’un tournevis à tête plate ou d’une clé de purge.

Quant au ramonage de chaudière, les tâches dépendent aussi de la technologie du matériel. Pour certains équipements, l’opération doit être accomplie deux fois par an. De plus, le procédé exige beaucoup de prudence, étant donné que le ramonage empêche les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

Trucs et astuces sur l’entretien de chaudière

Il est nécessaire de maintenir les performances de l’installation dans le but de réduire les consommations d’énergie. De ce fait, il ne faut pas attendre le contrôle annuel du spécialiste pour prendre soin du chauffage.

Le particulier doit avoir l’habitude de brosser délicatement l’appareil lorsqu’il aperçoit des poussières. Quand il voit des fuites, il doit faire appel à un expert au plus tôt pour que la situation ne s’aggrave pas.

Quelle que soit la température dans une pièce, il est interdit de régler l’appareil à son niveau maximum. Non seulement cela peut gonfler les dépenses énergétiques, mais cela porte aussi atteinte à la performance du dispositif.

Il est conseillé de surveiller régulièrement la pression de la chaudière. L’idéal est de l’ajuster entre 1 et 1,5 bar. Dans le cas contraire, cela peut causer du dysfonctionnement de l’appareil.